Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 07:30

Repost 0
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 17:08

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 15:42

Marine Le Pen, la présidente du FN, a jugé "scandaleux" tout "smic au rabais", ainsi qu'elle qualifie la proposition du président du Medef, y voyant la "prochaine étape de l'austérité qu'on impose à laFrance". Dans un communiqué, l'eurodéputée assure que "l'offensive menée contre le smic, déjà relayée par le socialiste Pascal Lamy et le président du Medef Pierre Gattaz, s'inscrit dans le projet de l'Union européenne de libéraliser intégralement le marché du travail, quitte à précariser comme jamais les salariés".

"Le gouvernement dit s'y opposer, mais les Français doivent savoir que ce projet scandaleux", dit-elle, "ressurgira inévitablement après les élections si un signal très fort n'est pas envoyé dans les urnes". "Baisser aujourd'hui le smic horaire pour les jeunes, c'est par exemple préparer le terrain pour faire demain la même chose chez les seniors", affirme Mme Le Pen. "La lutte contre le chômage ne se fera pas en tirant tout le monde vers le bas, en détruisant notre modèle social, en cassant les ressorts de l'économie", dit la présidente du FN. Ainsi, elle "s'opposera avec vigueur à tout projet de salaire inférieur au smic horaire" et "appelle les Français à tourner la page de cette austérité insensée".

Le président du Medef, Pierre Gattaz, s'est prononcé mardi pour l'instauration à titre "temporaire" d'un salaire "transitoire" inférieur au smic, pour permettre aux jeunes, notamment, d'entrer sur le marché du travail.

Source : http://www.lepoint.fr/economie/smic-au-rabais-marine-le-pen-denonce-une-prochaine-etape-de-l-austerite-16-04-2014-1813521_28.php

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 15:56

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Stratégiste économique du Front National et tête de liste Bleu Marine aux élections européennes 2014 dans la circonscription Massif Central – Centre

En pleine campagne des élections européennes 2014, le président de la Banque centrale européenne, a curieusement admis à Washington que l’euro cher pénalisait la reprise économique et accroissait les risques de déflation de la zone euro. Il faut dire qu’en terminant la semaine dernière à pratiquement 1,39 euro/dollar, l’euro a augmenté de 54 % depuis sa naissance en 2002 ! Ce sujet est revenu au centre du débat politique tant l’euro cher pénalise toutes les entreprises Françaises.

Il est désolant de voir toute cette classe politique UMPS impuissante qui après avoir dépossédé la France du Franc, se réveille et s’érige aujourd’hui contre la politique de taux de change néfaste de la BCE.
Messieurs Moscovici, Valls, Montebourg, Sapin, Guaino, Chatel, Lemaire etc..découvrent soudainement les méfaits de cet euro sur l’économie et l’emploi et font mine de s’élever contre Monsieur Mario Draghi; ce que le FN dénonce depuis le début.

La réalité est que cette polémique est inutile car la BCE est, par le traité de Lisbonne, indépendante des pouvoirs politiques. Monsieur M. Draghi, ex banquier de Goldman Sachs, est le seul et unique maitre à bord de cette forteresse monétaire européenne. Messieurs Hollande et Valls n’ont d’autre choix que d’exécuter la politique « d’eurostérité» voulue par Bruxelles et Francfort.

Marine Le Pen et le Front National proposent de sortir de cette camisole de force de l’euro monnaie unique pour adopter l’euro monnaie commune et passer à un nouveau Franc Français. Seule solution pour restaurer, en douceur, le plein emploi et la prospérité nationale.

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 22:39

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi fin juillet est en hausse de 0,2% par rapport à celui du mois précédant, avec 6.300 inscrits de plus. Le gouvernement minimise ces chiffres et estime qu'ils "confirment l'amélioration sur le front du chômage".

Le gouvernement tente de minimiser ce qu'il qualifie de "progression modérée". Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (sans aucune activité) inscrits à Pôle emploi a augmenté de 0,2% entre juin et juillet en France métropolitaine, pour s'établir à 3,285 millions. Cette hausse représente 6.300 inscrits de plus, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. Sur un an, le chômage croît ainsi de 10%.

Concernant les inscrits à Pôle emploi ayant une activité réduite (catégorie B et C), leur nombre s'établit à 1,566 millions en France métropolitaine fin juillet. En juillet, le nombre de ceux de catégorie B est en hausse de 3,2 % (+8,5 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C augmente de 2,9 % (+6,0 % sur un an).

Ces trois catégories confondues, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi s'établit à 4,851 millions fin juillet en France métropolitaine, 5,148 millions en tenant compte des Dom. Ce nombre est en hausse de 1,1 %, soit 52.200 inscrit de plus au mois de juillet. Sur un an, il augmente de 9,0 %.

"L'inversion de la courbe du chômage des jeunes déjà engagée"

"La tendance à l'amélioration sur le front du chômage se confirme au mois de juillet", a réagi le ministère du Travail Michel Sapin, qualifiant ces chiffres de "progression modérée". "Si l'on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de + 7.100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de + 31.700 pour les 3 mois précédents (février à avril)", argumente ainsi le communiqué.

Première priorité de la politique de l'emploi du Gouvernement, l'inversion de la courbe du chômage des jeunes est d'ores et déjà engagée : pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai", se félicite également le ministère.

Malgré le grand scepticisme de l'opinion, l'exécutif affiche une pleine confiance dans la promesse présidentielle. "Oui, nous inverserons la courbe du chômage (...) d'ici la fin 2013", a vait réaffirmé dimanche le ministre du Travail Michel Sapin. Et ce alors que, en juin, un nouveau record avait été atteint avec 3,279 millions de personnes sans activité en métropole (+14.900 en un mois).

 

Source : http://lci.tf1.fr/economie/social/chomage-27e-mois-de-hausse-mais-une-progression-moderee-8253851.html

 

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 08:55

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, s'est rendue à Chartres lundi pour y entendre les explications des magistrats locaux après la libération de trois délinquants faute de place dans la prison locale. Invitée de France 2 lundi soir, elle a pourtant refusé de livrer toutes les explications sur cette affaire. La ministre a simplement déclaré qu'elle ne «portait pas de jugement sur les décisions de magistrats». Sur le fond du dossier, elle a repris l'argument déjà avancé par la Chancellerie en expliquant que l'incarcération des délinquants condamnés n'avait pas été «annulée mais différée de deux à quatre semaines».

Une affirmation contestée par des policiers. L'intervention assez brouillonne de la garde des Sceaux intervient alors que l'affaire de Dreux rebondit dans le camp socialiste. Lundi matin, Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l'Assemblée, avait précisément dit attendre des «explications» au sujet d'une affaire qui a justifié un rapport du numéro deux du commissariat de Dreux pour alerter sa plus haute hiérarchie sur l'incident.

Le chef de file des députés socialistes a été plus loin dans ses propos, en estimant qu'il s'agissait d'une «affaire qui n'est pas normale». C'est que d'aucuns à gauche mesurent les risques que font peser de telles décisions sur la crédibi­lité de la politique pénale conduite par la garde des Sceaux, Christiane Taubira, résolument hostile à la création de nouvelles places de prisons.

Bruno Le Roux a rappelé que «le ministre de l'Intérieur a montré qu'il était en accord avec les policiers qui ont dénoncé cela». Et l'élu de Seine-Saint-Denis d'ajouter, un brin ironique: «La ministre de la Justice a demandé des éclaircissements. C'est le moins que l'on puisse faire.»

La circulaire de septembre 2012

Se disant «particulièrement étonné» par la décision du parquet de Chartres dans cette affaire, il a estimé que «quand il y a condamnation, il doit y avoir exécution de cette condamnation». Et ce proche de François Hollande de préciser: «Le but aujourd'hui de la politique pénale, ce doit être bien entendu la réparation par la sanction, mais surtout la lutte contre la récidive». Or, poursuit-il, «les prisons, telles qu'elles sont aujourd'hui, avec leur surpopulation, l'absence de politique d'individualisation», ne «jouent pas totalement» leur «rôle dans la lutte contre la récidive. C'est pourquoi Christiane Taubira est devant un chantier immense».

À droite, les attaques se font de plus en plus virulentes contre la garde des Sceaux. Éric Ciotti, député UMP des ­Alpes-Maritimes, a accusé lundi Christiane Taubira de «mettre en péril le ­pacte républicain». Il a qualifié sur France 2 de «choquante et scanda­leuse» la décision prise à Dreux. Selon lui, «ce n'est pas une décision isolée», mais «la conséquence directe de la politique que conduit le gouvernement, que conduit la garde des Sceaux». À ses yeux, en effet, Mme Taubira «souhaite» que les délinquants soient remis en liberté. «Elle l'a même écrit dans une circulaire du 19 septembre 2012», affirme l'auteur en 2011 d'un rapport sur l'exécution des peines, où il préconisait de porter le parc péniten­tiaire de 56.000 à 80.000 places d'ici à 2018, en créant des modèles d'établissements mieux adaptés aux profils des délinquants.

À l'entendre, le message de la ministre «installe dans notre pays une situation d'impunité pour les délinquants». Or, rappelle-t-il, «la France est, avec la Belgique, le pays d'Europe qui dispose de moins de places de prison».

Éric Ciotti a donc demandé à François Hollande de «lancer des instructions dès aujourd'hui pour abroger cette circulaire scélérate de septembre 2012 qui donne des instructions pour éviter la prison» puisque, selon lui, «le seul message efficace pour éviter la récidive, c'est la prison ferme». L'ancien ministre UMP Benoist Apparu a qualifié, pour sa part, d'«ahurissant» et «surréa­liste» que, «au cœur de l'été, nous ayons trois personnes condamnées qui ne passeront pas une nuit en prison». Député, président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan a déclaré qu'il est «impératif de construire au moins 20.000 places de prisons supplémen­taires. Le gouvernement socialiste préfère remettre en liberté les délinquants plutôt que de construire ces places indispensables».

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/08/05/01016-20130805ARTFIG00450-voyous-relaches-a-dreux-les-explications-tortueuses-de-christiane-taubira.php#xtor=AL-155


Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 10:23

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la Mairie de Paris

Dans le Baromètre du 115, de juillet, la Fédération Nationale des Associations de Réinsertion Sociale (FNARS) a publié des résultats alarmants. Sur 59 414 demandes d’hébergement, 76% demeurent sans réponse. Ces chiffres sont d’autant plus inquiétants que le nombre de demandes a augmenté de 43% entre juillet 2012 et juillet 2013, et que 57% de celles-ci concernent des familles !

La Ville de Paris n’est pas épargnée par cette saturation des standards du numéro d’urgence, le 115. Dans un reportage, publié le 26 octobre 2012 dans Le Monde, « Eric », un SDF de Paris, témoigne de la grande difficulté à joindre les services du 115 : « Parfois quelqu’un décroche. Ils vous mettent alors sur attente. Ça peut durer entre 10 minutes et trois-quarts d’heure. Puis ils vous disent de rappeler à 19 heures. Et quand vous rappelez, il n’y a plus de places ».

En effet, alors que Paris abrite entre 10 000 et 15 000 sans-abri, soient près de 10% du nombre de sans-abri estimé à l’échelle nationale, les logements provisoires manquent cruellement face à l’ampleur de la demande. Cette situation s’aggrave davantage lorsqu’arrive l’été. A titre d’exemple, le centre d’hébergement d’urgence (CHU) « le Refuge » dans le 13e arrondissement, ne met à disposition que 200 places en été, alors que ce nombre peut atteindre les 426 places en période hivernale.

La situation catastrophique dans laquelle se trouvent les sans-abri de Paris doit impérativement alerter la Mairie de Paris. Alors que des familles habitent les cabines téléphoniques, notamment dans le quartier de la Bastille, que le nombre de sans-abri ne cesse d’augmenter chaque année, le silence de la Mairie de Paris fait tristement écho au désengagement municipal en termes de logement, de social, et d’aides aux plus démunis.

Le Front National et le Rassemblement Bleu Marine de Paris, Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la Mairie de Paris tiennent à alerter la municipalité sur la gravité de la situation. Une réelle politique sociale, encourageant l’acte plutôt que la parole, doit être mise en place au plus vite. « Paris, capitale de la France », se doit de protéger et d’aider l’ensemble des citoyens parisiens et des nationaux. Ils demandent aussi que la municipalité prenne des mesures d’urgence pour cet été.

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/07/sans-abri-un-desengagement-supplementaire-de-la-mairie-de-paris/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 09:41

La présidente du FNMarine Le Pen, a estimé dimanche que la suppression de 700 postes chez Michelin à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), si elle se confirmait, prouverait "l'urgence" de mettre en place "une stratégie de rebond industriel".

"Si malheureusement elles se confirment, les 700 suppressions de postes dans l'usine Michelin de Joué-les-Tours sont un drame social qui marque l'urgence absolue de mettre enfin en place une stratégie de rebond industriel", écrit Marine Le Pen dans un communiqué.

A ses yeux, cette stratégie passerait par "l'arrêt de la politique d'austérité imposée par l'Union européenne et appliquée docilement par l'UMP et le PS, et par la mise en place de droits de douane ciblés aux frontières".

"La France doit partir à la reconquête de son marché intérieur. Une taxe de 30% sur les pneus chinois, équivalente au niveau américain, serait ainsi une mesure efficace et justifiée", poursuit-elle.

"Quant à Michelin, largement bénéficiaire en 2012, il doit être un partenaire responsable et actif de cette stratégie industrielle, conscient de ses obligations vis-à-vis de la France" et donc, dit-elle, "faire preuve en ce sens de patriotisme économique en privilégiant la production française".

Source : http://www.lepoint.fr/politique/michelin-marine-le-pen-prone-une-strategie-de-rebond-industriel-09-06-2013-1678809_20.php

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 08:54

La présidente du FN, Marine Le Pen, a demandé mardi un rendez-vous au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à propos de sa demande d'organiser un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne.

Dans sa lettre, transmise aux médias, la députée européenne rappelle qu'elle avait défendu le non au référendum du 29 mai 2005 sur le Traité constitutionnel européen, tout comme Laurent Fabius au sein du PS.

Puis, reprenant la proposition de François Hollande de créer un "gouvernement économique de la zone euro", elle estime qu'"un tel projet, si contraire à notre République, devrait pour le moins faire l'objet d'un référendum".

"Aussi, dans le respect de nos profondes différences, l'esprit de nos combats communs menés en 2005 pour la souveraineté de la France et le refus de l'Europe ultralibérale nous commande aujourd'hui d'unir nos forces", plaide la présidente du Front national, qui demande à Laurent Fabius de la recevoir.

La présidente du FN demande à être reçue pour évoquer sa demande d'organiser en janvier 2014 un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne.

Selon elle, il s'agirait de "négocier avec nos partenaires européens une réorientation fondamentale et positive de l'Europe sur quelques points essentiels (démantèlement organisé de l'euro, possibilité d'un protectionnisme national, fin de Schengen et suprématie du droit national sur le droit européen), et à soumettre par référendum aux Français en début d'année 2014 le résultat de ces négociations".

Source : http://www.lepoint.fr/politique/europe-marine-le-pen-veut-rencontrer-laurent-fabius-28-05-2013-1673147_20.php

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 18:15

Marine Le Pen, présidente du FN, a estimé mardi qu'il ne fallait rien changer au système des jours fériés, soulignant qu'il portait l'empreinte d'"une histoire" et d'"une religion", le christianisme, et que la productivité était des plus fortes en France.

Interrogée par France 2 sur le coût qu'induirait la multiplication des jours non ouvrés, l'eurodéputée a jugé qu'en France, "on travaille bien, on est les salariés les plus productifs quasiment du monde".

"On verse chaque année 50 milliards (d'euros) d'intérêts aux banques", a-t-elle expliqué, "alors je veux bien qu'on supprime des jours fériés pour récupérer un petit milliard", mais "je pense que ce n'est absolument pas la piste à suivre".

"Nous avons une histoire, nous puisons nos racines dans une religion, c'est ça aussi les jours fériés", a-t-elle argumenté. "Par conséquent, je ne vois pas de raison de changer cela".

Faut-il d'autres jours fériés pour les autres religions ? "Non", selon la responsable frontiste, "car c'est la chrétienté qui a construit la France".

Source : http://www.lepoint.fr/politique/marine-le-pen-fn-ne-rien-changer-aux-jours-feries-en-france-07-05-2013-1664280_20.php

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article

Présentation

  • : Marine Legislative 2017
  • Marine Legislative 2017
  • : Blog de Soutiens a la candidature de Marine LEPEN
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Toile Marine

Rejoignez la Toile Bleu Marine

ToileBleuMarine-300.png

Weborama