Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 09:36

Télécharger le PDF

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Tract
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 09:28

Edito de Steeve Briois, Secrétaire général du Front National (14.09.2013)

Les sondages publiés depuis une semaine sont unanimes sur notre ascension et notre crédibilité grandissante : en effet, 34% des Français s’estiment « proches » de nos idées, 60% estiment que Marine Le Pen veut « vraiment changer les choses » et 44%, qu’elle « comprend les problèmes des gens ». Enfin, plus spectaculaire encore, la présidente du Front National apparaît aux yeux de 36% des Français comme la meilleure opposante au gouvernement, la plaçant en tête de ce classement loin devant Copé et reléguant une fois de plus Mélenchon aux oubliettes. Le dernier chiffre marquant est celui du sondage sur les élections municipales, qui prévoit pour le Front National une progression de 4%, avec 16% des intentions de vote à 6 mois du scrutin.

Si nous ne faisons pas de la « sondomanie » notre boussole politique, nous ne pouvons passer outre notre plaisir et devons y percevoir des signaux évidents de l’adhésion croissante des Français à notre projet et à la personnalité de Marine Le Pen. Cela nous galvanise mais cela nous oblige : notre mission est plus importante que jamais et notre obligation de gagner et d’assurer n’a jamais été aussi importante.

Les municipales nous verront accéder à la tête de villes de toutes tailles, et le Front National y prouvera sa capacité à exercer le pouvoir et à améliorer la situation de nos compatriotes. La création d’une cellule interne chargée du recrutement de cadres territoriaux démontre notre volonté de changer les choses, de mettre fin aux pratiques qui ont gangrené les exécutifs locaux, et enfin notre capacité à anticiper l’avenir en prévoyant d’ores et déjà la gestion des municipalités que nous gagnerons. La conquête de ces villes et leur bonne gestion seront le ciment de nos succès à venir. Le contexte économique et social, aussi bien international que national, donne raison au Front National et les Français nous saluent comme des précurseurs et des visionnaires : notre chance est là, à nous de la saisir !

Les Universités d’Eté de ce week-end à Marseille verront le rassemblement des forces vives frontistes. Je vous invite à suivre massivement le discours de Marine Le Pen dimanche après-midi à 15h, qui exprimera avec force notre enthousiasme, notre espérance, notre volonté et nos devoirs !

Source : http://www.frontnational.com/2013/09/le-front-national-opposition-la-plus-legitime-pour-les-francais-bonne-raison-pour-ne-pas-rater-le-coche/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Steeve Briois
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 22:51

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

François Hollande a indiqué sa détermination à engager la France dans une intervention militaire américaine en Syrie qui s’avère désormais plus que probable, et imminente.

C’est une décision précipitée, fondée sur des supputations (« Tout porte à croire » que c’est le régime qui a commis cet acte, selon ses propres termes) alors que la lumière n’a pas encore été faite sur les attaques chimiques commises en Syrie. Il y a quelques semaines, Carla Del Ponte, membre de la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie, indiquait elle-même que les rebelles utilisaient de telles armes.
L’expérience du passé aurait pourtant dû le faire réfléchir : chacun se souvient des manipulations américaines au sujet des armes de destruction massive en Irak qui en réalité n’existaient pas.

C’est une décision qui inféode une nouvelle fois gravement la France aux Etats-Unis. Manifestement, François Hollande a choisi d’obéir aux injonctions américaines d’intervenir en Syrie, et de continuer à saper l’indépendance de notre pays, comme Nicolas Sarkozy l’avait fait lui aussi en choisissant d’intervenir en Libye. On est loin du refus salutaire de la France, en 2003, de s’engager auprès des Américains en Irak. On est loin d’une diplomatie forte et autonome, respectueuse du droit international.

Mais c’est surtout une décision qui sera très lourde de conséquences dramatiques.
D’abord parce qu’il s’agit, en attaquant le régime syrien, de soutenir des rebelles islamistes ; François Hollande a d’ailleurs annoncé son intention de les armer davantage. Là encore, l’expérience du passé ne semble servir à rien : Nicolas Sarkozy avait commis la même erreur en Libye, en contribuant à mettre au pouvoir les rebelles islamistes, avec les conséquences terribles que l’on sait aujourd’hui. La charia, la persécution des chrétiens de Syrie, voici ce qui attend ce pays si les Etats-Unis et la France interviennent. Il y a par ailleurs une contradiction majeure avec l’objectif poursuivi au Mali, qui était justement d’empêcher la prise de pouvoir par les islamistes : on arme ainsi d’un côté ceux-là même qu’on combat de l’autre.
Ensuite, en frappant la Syrie, les Etats-Unis et la France risquent de mettre le doigt dans un terrible engrenage, la région étant une véritable poudrière, et la Russie, tout comme la Chine, faisant montre d’une véritable hostilité à toute intervention. Tout laisse penser que cette décision entraînera une escalade dans la violence.

Décidemment François Hollande en tous domaines commet toutes les erreurs

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/08/reaction-de-marine-le-pen-au-discours-de-francois-hollande-syrie-hollande-choisit-les-islamistes/

Repost 0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 22:47

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Les chiffres du chômage du mois de juillet sont une nouvelle fois catastrophiques. Plus de 50 000 chômeurs supplémentaires (catégories A, B et C).

Face à de tels chiffres, nous ne pouvons que nous demander de quelle « reprise » le président Hollande nous parle-t-il sans cesse ? Ce gouvernement, comme le précédent, qui manifestement refuse toujours d’ouvrir les yeux sur l’état réel de notre économie, doit arrêter ses exercices indécents d’auto-satisfaction qui s’apparentent plus que jamais à du mensonge.

La dégradation de l’emploi dans notre pays ne fera que s’accroître tant que l’on refusera de changer de modèle économique et de muscler enfin la France dans la mondialisation. Tant que les entreprises continueront de délocaliser, il est illusoire d’espérer une baisse du chômage.

Nous rappelons donc notre volonté de mettre en place un protectionnisme intelligent aux frontières, et de récupérer les marges de compétitivité indispensables à notre économie en retrouvant une monnaie nationale

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/08/nouvelle-hausse-du-chomage-en-juillet-le-gouvernement-le-nez-dans-ses-mensonges/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Florian Philippot
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 22:39

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi fin juillet est en hausse de 0,2% par rapport à celui du mois précédant, avec 6.300 inscrits de plus. Le gouvernement minimise ces chiffres et estime qu'ils "confirment l'amélioration sur le front du chômage".

Le gouvernement tente de minimiser ce qu'il qualifie de "progression modérée". Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (sans aucune activité) inscrits à Pôle emploi a augmenté de 0,2% entre juin et juillet en France métropolitaine, pour s'établir à 3,285 millions. Cette hausse représente 6.300 inscrits de plus, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. Sur un an, le chômage croît ainsi de 10%.

Concernant les inscrits à Pôle emploi ayant une activité réduite (catégorie B et C), leur nombre s'établit à 1,566 millions en France métropolitaine fin juillet. En juillet, le nombre de ceux de catégorie B est en hausse de 3,2 % (+8,5 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C augmente de 2,9 % (+6,0 % sur un an).

Ces trois catégories confondues, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi s'établit à 4,851 millions fin juillet en France métropolitaine, 5,148 millions en tenant compte des Dom. Ce nombre est en hausse de 1,1 %, soit 52.200 inscrit de plus au mois de juillet. Sur un an, il augmente de 9,0 %.

"L'inversion de la courbe du chômage des jeunes déjà engagée"

"La tendance à l'amélioration sur le front du chômage se confirme au mois de juillet", a réagi le ministère du Travail Michel Sapin, qualifiant ces chiffres de "progression modérée". "Si l'on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de + 7.100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de + 31.700 pour les 3 mois précédents (février à avril)", argumente ainsi le communiqué.

Première priorité de la politique de l'emploi du Gouvernement, l'inversion de la courbe du chômage des jeunes est d'ores et déjà engagée : pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai", se félicite également le ministère.

Malgré le grand scepticisme de l'opinion, l'exécutif affiche une pleine confiance dans la promesse présidentielle. "Oui, nous inverserons la courbe du chômage (...) d'ici la fin 2013", a vait réaffirmé dimanche le ministre du Travail Michel Sapin. Et ce alors que, en juin, un nouveau record avait été atteint avec 3,279 millions de personnes sans activité en métropole (+14.900 en un mois).

 

Source : http://lci.tf1.fr/economie/social/chomage-27e-mois-de-hausse-mais-une-progression-moderee-8253851.html

 

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 08:55

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, s'est rendue à Chartres lundi pour y entendre les explications des magistrats locaux après la libération de trois délinquants faute de place dans la prison locale. Invitée de France 2 lundi soir, elle a pourtant refusé de livrer toutes les explications sur cette affaire. La ministre a simplement déclaré qu'elle ne «portait pas de jugement sur les décisions de magistrats». Sur le fond du dossier, elle a repris l'argument déjà avancé par la Chancellerie en expliquant que l'incarcération des délinquants condamnés n'avait pas été «annulée mais différée de deux à quatre semaines».

Une affirmation contestée par des policiers. L'intervention assez brouillonne de la garde des Sceaux intervient alors que l'affaire de Dreux rebondit dans le camp socialiste. Lundi matin, Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l'Assemblée, avait précisément dit attendre des «explications» au sujet d'une affaire qui a justifié un rapport du numéro deux du commissariat de Dreux pour alerter sa plus haute hiérarchie sur l'incident.

Le chef de file des députés socialistes a été plus loin dans ses propos, en estimant qu'il s'agissait d'une «affaire qui n'est pas normale». C'est que d'aucuns à gauche mesurent les risques que font peser de telles décisions sur la crédibi­lité de la politique pénale conduite par la garde des Sceaux, Christiane Taubira, résolument hostile à la création de nouvelles places de prisons.

Bruno Le Roux a rappelé que «le ministre de l'Intérieur a montré qu'il était en accord avec les policiers qui ont dénoncé cela». Et l'élu de Seine-Saint-Denis d'ajouter, un brin ironique: «La ministre de la Justice a demandé des éclaircissements. C'est le moins que l'on puisse faire.»

La circulaire de septembre 2012

Se disant «particulièrement étonné» par la décision du parquet de Chartres dans cette affaire, il a estimé que «quand il y a condamnation, il doit y avoir exécution de cette condamnation». Et ce proche de François Hollande de préciser: «Le but aujourd'hui de la politique pénale, ce doit être bien entendu la réparation par la sanction, mais surtout la lutte contre la récidive». Or, poursuit-il, «les prisons, telles qu'elles sont aujourd'hui, avec leur surpopulation, l'absence de politique d'individualisation», ne «jouent pas totalement» leur «rôle dans la lutte contre la récidive. C'est pourquoi Christiane Taubira est devant un chantier immense».

À droite, les attaques se font de plus en plus virulentes contre la garde des Sceaux. Éric Ciotti, député UMP des ­Alpes-Maritimes, a accusé lundi Christiane Taubira de «mettre en péril le ­pacte républicain». Il a qualifié sur France 2 de «choquante et scanda­leuse» la décision prise à Dreux. Selon lui, «ce n'est pas une décision isolée», mais «la conséquence directe de la politique que conduit le gouvernement, que conduit la garde des Sceaux». À ses yeux, en effet, Mme Taubira «souhaite» que les délinquants soient remis en liberté. «Elle l'a même écrit dans une circulaire du 19 septembre 2012», affirme l'auteur en 2011 d'un rapport sur l'exécution des peines, où il préconisait de porter le parc péniten­tiaire de 56.000 à 80.000 places d'ici à 2018, en créant des modèles d'établissements mieux adaptés aux profils des délinquants.

À l'entendre, le message de la ministre «installe dans notre pays une situation d'impunité pour les délinquants». Or, rappelle-t-il, «la France est, avec la Belgique, le pays d'Europe qui dispose de moins de places de prison».

Éric Ciotti a donc demandé à François Hollande de «lancer des instructions dès aujourd'hui pour abroger cette circulaire scélérate de septembre 2012 qui donne des instructions pour éviter la prison» puisque, selon lui, «le seul message efficace pour éviter la récidive, c'est la prison ferme». L'ancien ministre UMP Benoist Apparu a qualifié, pour sa part, d'«ahurissant» et «surréa­liste» que, «au cœur de l'été, nous ayons trois personnes condamnées qui ne passeront pas une nuit en prison». Député, président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan a déclaré qu'il est «impératif de construire au moins 20.000 places de prisons supplémen­taires. Le gouvernement socialiste préfère remettre en liberté les délinquants plutôt que de construire ces places indispensables».

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/08/05/01016-20130805ARTFIG00450-voyous-relaches-a-dreux-les-explications-tortueuses-de-christiane-taubira.php#xtor=AL-155


Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 10:23

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la Mairie de Paris

Dans le Baromètre du 115, de juillet, la Fédération Nationale des Associations de Réinsertion Sociale (FNARS) a publié des résultats alarmants. Sur 59 414 demandes d’hébergement, 76% demeurent sans réponse. Ces chiffres sont d’autant plus inquiétants que le nombre de demandes a augmenté de 43% entre juillet 2012 et juillet 2013, et que 57% de celles-ci concernent des familles !

La Ville de Paris n’est pas épargnée par cette saturation des standards du numéro d’urgence, le 115. Dans un reportage, publié le 26 octobre 2012 dans Le Monde, « Eric », un SDF de Paris, témoigne de la grande difficulté à joindre les services du 115 : « Parfois quelqu’un décroche. Ils vous mettent alors sur attente. Ça peut durer entre 10 minutes et trois-quarts d’heure. Puis ils vous disent de rappeler à 19 heures. Et quand vous rappelez, il n’y a plus de places ».

En effet, alors que Paris abrite entre 10 000 et 15 000 sans-abri, soient près de 10% du nombre de sans-abri estimé à l’échelle nationale, les logements provisoires manquent cruellement face à l’ampleur de la demande. Cette situation s’aggrave davantage lorsqu’arrive l’été. A titre d’exemple, le centre d’hébergement d’urgence (CHU) « le Refuge » dans le 13e arrondissement, ne met à disposition que 200 places en été, alors que ce nombre peut atteindre les 426 places en période hivernale.

La situation catastrophique dans laquelle se trouvent les sans-abri de Paris doit impérativement alerter la Mairie de Paris. Alors que des familles habitent les cabines téléphoniques, notamment dans le quartier de la Bastille, que le nombre de sans-abri ne cesse d’augmenter chaque année, le silence de la Mairie de Paris fait tristement écho au désengagement municipal en termes de logement, de social, et d’aides aux plus démunis.

Le Front National et le Rassemblement Bleu Marine de Paris, Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la Mairie de Paris tiennent à alerter la municipalité sur la gravité de la situation. Une réelle politique sociale, encourageant l’acte plutôt que la parole, doit être mise en place au plus vite. « Paris, capitale de la France », se doit de protéger et d’aider l’ensemble des citoyens parisiens et des nationaux. Ils demandent aussi que la municipalité prenne des mesures d’urgence pour cet été.

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/07/sans-abri-un-desengagement-supplementaire-de-la-mairie-de-paris/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Article de Presse
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 10:10

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

L’accord passé entre la Chine et l’Union européenne pour régler le contentieux autour des panneaux solaires, et le dumping insupportable exercé par les industriels chinois, est révélateur de l’impossibilité structurelle de mener au niveau européen une politique de protectionnisme intelligent.

L’on se souvient de l’agitation de la Commission européenne pour faire croire qu’elle allait protéger l’industrie des panneaux solaires et faire soudainement ce qu’elle s’était toujours, par principe, interdit de faire. Les résultats sont là. Quelques semaines après cette opération, c’est un accord aux allures d’acte de capitulation qui a été signé.

Ce n’est pas un hasard si les seuls satisfaits par le présent accord sont ceux qui s’étaient opposés aux mesures de taxations exceptionnelles proposées par la Commission européenne, à savoir la Chine et l’Allemagne. A l’inverse, les industriels du secteur ont fait part de leur immense déception pour un accord qui maintient, selon leurs propres dires, une situation de dumping intolérable au regard de leur faible niveau de compétitivité.

Ainsi, une fois de plus, il est démontré qu’en refusant d’agir au niveau national on laisse mourir des branches entières de notre industrie. L’Union européenne est incapable de protéger son industrie car elle est incapable de remettre en cause les dogmes du libre-échange absolu et sans entrave qui fondent sa politique économique. Les mesures anti-dumping proposées dans un premier temps par la Commission européenne, dans un secteur déjà ravagé par la concurrence internationale, ne seront donc pas allées jusqu’à leur terme, alors qu’elles étaient, il faut le rappeler, extraordinairement faibles comparées aux mesures prises ailleurs dans le monde, notamment par les Etats-Unis (taxation européenne de 47,5% maximum, contre 250% aux Etats-Unis), et de surcroît limitées dans le temps.

Pour cette dernière raison, la Commission était de toute façon pieds et poings liés. Les taxations exceptionnelles qu’elle avait ordonnées ne pouvant courir que jusqu’en décembre 2013, les négociations avec la Chine ne pouvaient qu’échouer et aboutir à un tel accord.

Face à cet échec, le Front National exige la mise en place d’un protectionnisme intelligent aux frontières nationales, non seulement pour protéger notre industrie des panneaux solaires, mais plus largement l’ensemble des filières économiques soumises à une concurrence internationale déloyale, y compris lorsqu’elle provient de pays membres de l’Union européenne (actuellement 2/3 des délocalisations d’entreprises se font en son sein).

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/07/accord-sur-les-panneaux-solaires-chinois-larnaque-du-protectionnisme-europeen-tue-lemploi/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Florian Philippot
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 08:41
Repost 0
Published by Marine2012 - dans Vidéo
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 08:38

Communiqué de Presse de Marion Maréchal-Le Pen, Député du Vaucluse

Nous apprenons aujourd’hui la libération de Nicolas Bernard-Buss après un mois de détention. Le chef d’accusation pour rébellion n’est pas retenu mais il est condamné à payer 3 000 euros d’amende dont 1 500 euros avec sursis pour attroupement illégal. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette heureuse nouvelle bien que le prix à payer pour délit d’opinion reste fort.

Par cette affaire, le Gouvernement s’est trahi et a laissé l’injustice et la répression s’instaurer dans ce pays au nom de l’idéologie politique : usage excessif de la force, garde à vue arbitraire, sous-estimation du nombre de manifestants et boycott de la presse de gauche.

Les évènements autour du mariage et de l’adoption homosexuelle ont révélé des atteintes indignes à la démocratie française quand, parallèlement, le pays s’engouffre dans toujours plus d’insécurité et de laxisme judiciaire.

Le mal est fait, la jeunesse de France n’est pas prête d’oublier, ni de se laisser faire.

 

Source : http://www.frontnational.com/2013/07/liberation-de-nicolas-nous-ne-sommes-pas-prets-doublier/

Repost 0
Published by Marine2012 - dans Marion Marechal LE PEN
commenter cet article

Présentation

  • : Marine Legislative 2017
  • Marine Legislative 2017
  • : Blog de Soutiens a la candidature de Marine LEPEN
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Toile Marine

Rejoignez la Toile Bleu Marine

ToileBleuMarine-300.png

Weborama